Théâtre de New York

Le théâtre à New York

Le 1er septembre 2006 a eu lieu la 7 486ème représentation du Fantôme de l'Opéra à New York.

Ce sont 800 représentations de plus que Les Misérables, 1 300 de plus que A Chorus Line. Aucune autre comédie musicale n'a été jouée autant de fois à Broadway. Le pastiche baroque de Andrew Lloyd Webber a marqué ce jour de septembre toute l'histoire de Broadway.

Le théâtre à New York

Les média du monde entier en ont parlé et cela démontrait l'importance du théâtre à New York - une ville théâtrale par nature qui aime tellement le divertissement qu'elle a produit elle-même un nouveau genre théâtral. Partout dans le monde, New York est synonyme de marque et de qualité dans le domaine artistique. C'est sans doute pour cela que New York est la ville du monde où il existe le plus de salles de théâtre à New York.

Le fantôme de l'Opéra

Dès que les moyens de transport à New York et les salaires l'ont permis, la population est partie à la recherche de loisirs nouveaux, loin de leurs bars et autres festivités habituels. La destination était bien souvent Times Square mais à cette époque, la zone s'appelait Broadway. Grâce au développement de l'électricité, les propriétaires des théâtres ont placé de grandes enseignes lumineuses pour se faire davantage de publicité. Et comme toute au long de la rue se trouvaient de nombreux théâtres, Broadway a vite été surnommé "Great White Way".

Mais Broadway était bien plus qu'une simple rue. C'est un mode de vie. C'était le reflet de comment les New-Yorkais se réunissaient, se rencontraient et parlaient. C'est le lieu qui a permis aux différentes communautés composant la ville qu'elles avaient des problèmes et des envies similaires. Comme tout bon élément artistique, cela rassemblait les gens.

Au départ, ces ont les spectacles de variétés qui étaient très en vogue. Mais lorsque le cinéma et ses grandes productions sont arrivés au début du XXème siècle, des pièces plus "sérieuses" écrites par des professionnels étaient programmées.

Times Square

L'amour des Etats-Unis pour la musique voulait que chaque pièce de théâtre ait un certain nombre de chanson, même si la plupart du temps, elles n'avaient pas grand chose à voir avec le scénario de la représentation. C'est comme cela que sont nées les comédies musicales à Broadway. Avec le temps, elles ont bien sûr évoluées avec une continuité de parties chantées et parlées.

Mais le fait que des professionnels envahissent le monde du théâtre à New York signifiait aussi qu'une alternative devait être créée. C'est alors que sont né Off-Broadway : un réponse à tous ceux qui voulaient s'écarter de l'orientation jugée trop commerciale des théâtres de Broadway. Le Off-Broadway est aujourd'hui tout aussi célèbre que Broadway et représente l'éternel sentiment d'insatisfaction des New-Yorkais face à des systèmes établis. Ce n'est pas une option de plus de l'offre culturelle de la ville ; c'est comme cela que fonctionne la ville.