Théâtres Off-Broadway - New York

Théâtres Off-Broadway - New York

Shuffle Along ne serait pas un spectacle très intéressant à voir aujourd'hui. C'était une courte comédie musicale sur la dispute de deux hommes politiques corrompus pendant 20 minutes. Et pourtant, lors de la première en 1921, ce spectacle a changé l'histoire des théâtres de New York pour toujours.

C'était la première représentation d'une équipe de comédiens Afro-Américains et c'était la première comédie musicale qui n'avait pas pour adresse la principale rue des spectacles de New York mais une en "off Broadway" (en dehors de Broadway). C'est de là que sont apparu les théâtres Off-Broadway.

Qu'est-ce que les théâtres Off-Broadway ?

Off-Broadway

Off-Broadway est né d'une envie de rejet des spectacles trop commerciaux de Broadway mais aussi comme un refuge pour tous ceux qui ne réussissaient pas à présenter leur spectacle à Broadway.

A l'origine, les représentations de Off-Broadway avaient lieu dans les cinq arrondissements de New York. Mais aujourd'hui, elles sont presque toujours données dans les alentours de The Village. C'est pourquoi ils existe maintenant des théâtres Off-off-Broadway : ils font références aux théâtres se trouvant en dehors de Broadway et Off-Broadway (The Village) et qui se disent encore plus alternatifs.

Off-Broadway semble donc être synonyme de théâtre alternatif ; mais le réduire à cela serait une erreur. D'un point de vue technique, les théâtres Off-Broadway doivent répondre à certaines règles : être un théâtre professionnel, comprendre entre 99 et 500 places...) et ils suivent les principes de Union and Guild.

Les théâtres Off-off-Broadway se suivent aucunes règles ou contrat particuliers.

Les origines du Off-Broadway

Broadway

Autrefois genres les plus populaires en ville, le burlesque et les variétés ont disparu petit à petit dès le début du XXème siècle. Les théâtres qui proposaient ces spectacles continuaient cependant d'exister dans toute la ville.

Mais ils ne pouvaient faire face à l'importance des spectacles de Broadway. De l'avis de tous, ils devaient donc servir à repousser les frontières du théâtre commercial. Dès les années 1910, des pièces de théâtre étaient alors proposées par des compagnies comme Washington Square Players, Provincetown Players ou Neighborhood Playhouse.

Dans les années 1950, lorsque l'esprit anti-conformiste de la Beat Generation avait déjà bien atteint de nombreux quartiers de New York, ces établissements étaient considérés comme les meilleurs pour assister à de réelles et authentiques pièces de théâtre. Et puis, le genre musical a envahi les scènes américaines et allaient en faire de même dans les salles de Off-Broadway.

Heureusement pour les propriétaires des théâtres, cela est arrivé à un moment de boom de la créativité et la qualité des spectacles proposés a fait de Off-Broadway l'institution qu'elle est aujourd'hui. Les reprises de Off-Broadway étaient créatives (en 1959, la reprise de Leave it to Jane est restée à l'affiche pendant deux ans), les nouvelles programmations proposaient des spectacles plus excentriques et des comédies musicales encore plus magistrales (The Fantasticks est resté 42 ans à l'affiche - record mondial !). Off-Broadway est devenu l'endroit des "petits" artistes aux grandes idées.

La tendance est la même encore aujourd'hui. Même si les comédies musicales ont tendance à disparaître depuis la fin du XXème siècle, les plus célèbres et aimées sont celles proposées dans les théâtres de Off-Broadway. Certaines ont un tel succès qu'elles sont ensuite présentées à Broadway ou deviennent les plus appréciées des étudiants comme Urinetown, Doubt, William Finn's A New Brain en 2001 ou encore la célèbre dans le monde entier Avenue Q.