Brooklyn

Brooklyn, district de New York

Pont de Brooklyn

Brooklyn : une république indépendante au coeur d'une république indépendante. Ce district de New York ressemble beaucoup à Manhattan, non pas en termes de population, industrie ou tourisme, mais pour son caractère et sa personnalité.

Brooklyn se distingue et ne se laisse pas envahir par l'atmosphère typique de Manhattan. Brooklyn veut se créer sa propre personnalité tout comme l'a fait et continue de la faire Manhatan.

Les charmes de Brooklyn, New York

I too lived -- Brooklyn, of ample hills, was mine;
I too walk’d the streets of Manhattan Island, and bathed in the waters around it;
I too felt the curious abrupt questionings stir within me,
In the day, among crowds of people, sometimes they came upon me,
In my walks home late at night, or as I lay in my bed, they came upon me.
-Walt Whitman

Il faut avouer que Brooklyn n'était vraiment pas grand chose avant que Manhattan ne le trouve au XIXème siècle. Depuis que les Néerlandais l'avait Breucklen en l'honneur d'une ville d'Utretch, le district danse comme un tango infernal avec Manhattan, d'association et de rejet.

Steamboat - Robert Fulton

La grand partie de Brooklyn au XIXème siècle ne représentait que des terres agricoles. C'est lorsque Robert Fulton (inventeur du bateau à vapeur) a lancé un service de transport en ferry reliant Brooklyn à Manhattan que les choses ont changées. C'était en 1814. Et dès 1824, les propriétaires terriens commençaient à vendre des parcelles de terre pour la construction de maisons. Très rapidement Brooklyn était devenu une alternative à Manhattan.

A ce moment, c'était comme le seul refuge pour du repos ou des vacances, un échappatoire à l'agitation de Manhattan. Et puis, le Pont de Brooklyn a été construit en 1883 ; le métro de New York au début des années 1900 et Brooklyn a perdu de son exclusivité.

Mais beaucoup de personnes voulant vivre ou ayant vécu à Manhattan choississent finalement Brooklyn. Comme à Manhattan, ils agissent de manière indépendante et créent leur propre personnalité, se détachant ainsi de Manhattan. Un bon exemple est celui du mouvement hipster clairement installé à Brooklyn a partir des années 2000.

Brooklyn n'a pas de nombreux sites touristiques à découvrir mais le simple fait de se balader dans ses rues et sentir cette ambiance "cool" si différente est largement suffisant.