Attaques du 11 septembre 2001

Les attaques du 11 septembre 2001

Tours jumelles

En septembre 2001, Rudolph Giuliani semblait plus près de sa retraite que de son apogée. Au cours de la deuxième moitié de son mandat, il avait été assailli sur deux fronts : son cancer de la prostate et son divorce plus que médiatisés.

Cependant, en quelques heures seulement, tout a changé.

Vendredi 12 septembre 2001

World Trade Center- Attaque du 11 septembre

Aujourd'hui il est inutile de revenir en détail sur l'évènement qui a fait que le 11 septembre 2001, entre 8h46 et 9h03, deux avions se sont écrasés contre les emblématiques tours du World Trade Center de New York, faisant 2 752 victimes, représentant ainsi les plus grandes attaques perpétrées sur le sol américain et marquant a jamais ce début de XXIème siècle.

Un jour horrible que personne n'oubliera jamais. Au delà de l'image des explosions et des tours jumelles en feu, de leur chute et la poussière envahissant les moindres recoins de New York, deux autres faits sont à garder en mémoire.

Attaque du 11 septembre

L'homme de la situation

Deux heures après les attaques du 11 septembre 2001 et que des centaines d'images et de vidéos fassent le tour de toutes les télévisions du monde, ce dernier était en état de choc. De nombreuses questions se posaient mais tout n'était que silence. Le monde demandait un leader pour des explications mais le président Bush a mis quelques temps avant de s'adresser à la nation.

Mais entre temps, les New-Yorkais avaient déjà vu à qui se cramponner. Un homme qui traversait à grands pas les rues autours de Ground Zero, couvert de poussière et donnant des ordres via mégaphone.

C'est homme, c'était Rudy Giuliani, maire de NewYork.

Le passé rejoint le présent

Twin Towers

La deuxième image ne viendra que 9 ans après les attaques du 11 septembre 2001 à New York, exactement le 14 juillet 2010. Les restes d'un navire en bois datant du XVIIIème siècle étaient trouvés sur le site de reconstruction de Grond Zero, preuve du passé maritime de Manhattan sur un lieu toujours associé au futur. Les archéologues doivent alors se dépêcher avant que le bois ne se décompose du fait d'être soudainement au contact de l'air : chose pas si inhabituelle pour eux puisqu'à New-York, vous devez toujours courir.

Jusqu'à l'annonce de la mort de l'auteur des attaques du 11 septembre 2001, Osama Bin Laden, le 1er mai 2011, cette découverte était comme la seule chose représentant un aboutissement des évènements de 2001 pour les New-Yorkais.